Quelle est la différence entre une SAS et une SARL ?

Quelle est la différence entre une SAS et une SARL ?

La SARL, ou Société à Responsabilité Limitée, et la SAS, ou Société par Actions Simplifiée, sont des statuts juridiques très répandus en France. Ces deux formes d’entreprise offrent des solutions adaptées pour les entrepreneurs qui souhaitent créer leur propre affaire.

Comme sur web4business, cet article aborde les principales différences entre une SAS et une SARL afin de vous aider à choisir le bon statut selon votre projet.

Les points communs entre une SAS et une SARL

  • Une SAS et une SARL peuvent être créées par des individus ou des groupes.
  • Le dirigeant d’une SAS ou d’une SARL doit respecter les obligations légales liées au statut choisi.
  • Les bénéfices obtenus par les entreprises (SAS et SARL) sont imposables.
  • Une SAS et une SARL peuvent embaucher des salariés.

Différences entre une SAS et une SARL

  • Capital social : La SARL est contraint d’avoir un minimum de capital social, généralement fixé à 1 euro. Pour une SAS il n’y a pas de montant minimum requis.
  • Structure d’actionnariat : La SARL est représentée par des associés ayant chacun une part du capital social, tandis que la SAS comporte des actionnaires, sans limitation de nombre et dont le nombre ne sera pas limité à 2.
  • Rôles du dirigeant : Dans une SARL, le dirigeant peut jouer plusieurs rôles à la fois, c’est-à-dire qu’il est à la fois administrateur et associé. Dans une SAS, le dirigeant est occupé exclusivement aux opérations et activités de la société ; la direction et la gestion des intérêts des actionnaires étant assumées par le président du conseil d’administration.
  • Responsabilité des associés/actionnaires : Les associés d’une SARL sont responsables des dettes et engagements contractés au nom de la société, alors que cette responsabilité est limitée chez les actionnaires d’une SAS. En effet, leur responsabilité est limitée à la hauteur de leur participation au capital social.

Comment choisir entre une SAS et une SARL ?

Le choix du statut va dépendre du projet que vous souhaitez mener. Si vous souhaitez créer une entreprise à petit ou moyen budget ou à échelle familiale, la SARL peut être la solution idéale. Les associés auront alors un droit de vote important et la responsabilité personnelle des actions engagées.

Si vous voulez ouvrir une entreprise à grande échelle et financée par des investisseurs, la SAS est plus adaptée. Vous pouvez recueillir des capitaux plus importants grâce à cette formule et limiter la responsabilité personnelle des associés.

Enfin, si vous souhaitez étendre votre activité à l’international, vous devriez envisager la SAS. Cette forme d’entreprise est reconnue dans plus de 40 pays et permet une meilleure flexibilité en termes de propriété et de gouvernance.

 

La SARL et la SAS sont deux formes d’entreprise populaires en France. Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients et convient à des projets différents. Le choix du statut dépendra donc principalement des objectifs et des besoins spécifiques de votre entreprise.

Derniers articles Assurance